Fondation murs à dessins

Des fresques de bande dessinée à Lausanne

Sélectionner une page

Membres de la Fondation
Murs à dessins

Olivier Boschetti
avocat, Lausanne
(président)

Philippe Duvanel
directeur artistique, Lausanne
(vice-président)

Romain Pittet
consultant en communication, Lausanne
(secrétaire)

Laurent Bassin,
expert-comptable, Lausanne
(trésorier)

Fabien Hohenauer,
avocat, Lausanne

Léonore Porchet,
historienne de l’art, Lausanne

David Corradini
Graphiste, Lausanne

Contactez-nous

Pourquoi un projet
de fresques BD à Lausanne?

Haut lieu culturel romand, Lausanne défend très largement la bande dessinée, ce tant par son soutien à BD-FIL*, le festival de bande dessinée de Lausanne, que par celui porté à son Centre BD**.

Lausanne est aussi la ville suisse qui compte le plus grand nombre de librairies ou points de ventes spécialisés en BD. Des auteurs de grand renom tels qu’Hugo Pratt (Corto Maltese), Peyo (Les Schtroumpfs) ou Jacques Martin (Alix, Lefranc) y ont séjourné ou l’ont souvent visitée. Ajoutons également que la Suisse est le berceau originel de la bande dessinée (elle a été créée par le Genevois Rodolphe Töpffer) et que les auteurs tels que Zep, Derib, Cosey, Frederik Peeters, Tom Tirabosco, Thomas Ott, Pierre Wazem ou Christophe Bertschy font partie de ses artistes les plus remarqués et cela bien au-delà de nos frontières.

Diverses fresques – notamment en trompe l’œil
et sans rapport avec la bande dessinée – existent déjà à Lausanne. Il est également à noter qu’une fresque d’un vaisseau spatial dessiné par l’auteur français de bande dessinée fantastique
Philippe Druillet a longtemps orné un mur borgne de la place de l’Ours (son bâtiment est aujourd’hui détruit). Une fresque réalisée par l’auteur suisse Cosey est également existante à Morges. Ajoutons enfin que la ville de Bruxelles défend depuis 1993 la peinture de fresques BD. Plus de 60 projets ont été réalisés à ce jour et forment un véritable parcours muséographique et touristique de la bande dessinée franco-belge à travers ses rues. La ville d’Angoulême a également, en écho à son célèbre festival et à son centre national de bande dessinée, défendu un tel projet.

Ville également liée au commerce, au sport, à l’étude et au tourisme, Lausanne accueille un nombre très important de visiteurs. Son urbanisme est en constante évolution mais peine, à ce jour, à s’enrichir de réalisations artistiques extérieures permanentes. Le projet de Murs à dessins propose une attraction artistique et touristique originale, ouverte et accessible à tous.

*créé en 2005, à l’initiative de la ville de Lausanne et des commerçants lausannois, BD-FIL est aujourd’hui le plus grand rendez-vous suisse dédié à la bande dessinée. Il accueille chaque année plus de 30’000 visiteurs et près de 80 auteurs. Il célébrera, du 10 au 13 septembre prochain, sa 11e édition.

**créé dans les années 1980 ce centre, géré par la bibliothèque municipale de la ville, abrite le plus grand fonds européen de bande dessinée après celui d’Angoulême, en France.